Avant-Propos ou manifeste ? Que d’ires maintenant ?

Plume et Miroir

En ce premier jour dolent de notre blog, il nous faut, vous en conviendrez, confirmer notre style, notre genre, notre propeau littéraire sans doute, … en bref, affirmer notre célérité scripturale. Trouver l’accord-au-tonal (c’est de saison), l’harmonie d’élytres deployés (divins sans doute) et des lettres afin de nous adresser à vous et nous faire comprendre … au mieux. Car un blog, c’est se raconter pour vous rencontrer, sans buzz ni hiz. Vous faire vivre une histoire en parlant géographie, temps, espace, contexte, biotope, toponymies, lieux, vents, souffles, sensations, souvenirs, rencontres, (H)histoire(s), êtres, papillons, … arts. Comment-taire(s) ces essen-ciels mad’âme ?

Mais n’est pas plume qui veut ! Plume littéraire entendons-nous, écrire la musique est notre métier !

Nous la faut-il penser légère et aérienne ou bien pesante et mouillée à l’arme des mots mis à l’ancre de nos futurs échanges épistolaires ? Libérons ces mots-notes qui nous garrottent.

Parler de soie peut être doux, parler de soi peut être douteux. Miroir ! Ach, entrer dans ce monde halluciné des litanies-es.com, cet état de guère permanent du parler-de-soi constant. Souliers de Satin contre Litanies de Satan. S’ensenser est insensé ne croyez-vous pas ?

Mais grâce à votre patiente complicité, sans excès, sans climats égotiques, nous vous sensibiliserons aux perspectives artistiques qui sont nôtres et vous informerons sur les avancées de nos recherches musicales, sur nos projets discographiques (casting, …), de ce qui motive nos prochaines créactions actistiques et concerts (sous différentes écométries), nos partenariats avec des luthiers inventeurs (pour un nouvel instrumentarium appliqué à la musique contemporaine et au jazz d’aujourd’hui), de ce qui nous a récemment touché, ému, nos titres live, nos inédits (déjà ?), avant-premières, snapshots, interventions, cultuactions, show-cases, galeries photo et autres potofs.

Nos feuilletons seront un peu documentaire évolutif (préparations, lieux, …), poétique (photos de voyage, sensation, …), artistique (sons et visuels, …), un peu journal d’étude, un peu article musichrologique, tantôt reconstitution, surtout voyages.

Dans un contexte globalement difficile, les satisfactions viennent de la qualité de nos rencontres et du soutien constant de votre amitié. Nous souhaitons avec impatience vos correspondances, vos art-critiques. Ensemble parlons et faisons avancer la musique.

Tout au long de cette année 2008, notre Collectif de Compositeurs et Ensemble instrumental 2d’Lyres se sont attachés à conduire et à intensifier leurs projets, à consolider leur réseau d’amis et d’acteurs culturels autour d’un ancrage esthétique plus assuré sur le territoire, à développer de nouvelles techniques … . Encore en période d’apprentissage, nous croyons que cette évolution est incontournable afin de continuer et amener notre projet global à maturité.

Puisse ce blog, vous donner envie …

(crédit photos : Patrick DEFOSSEZ, Jean-Noel VASTRA)

Suivez le guide et commençons le voyage !

——-

” L’art n’est qu’irrationnalité tout autant que son public ” (hièreauglyphiste anonyme belge)

——

Peu importe le sens par lequel on aborde l’écriture musicale ! L’important est de la vivre sans se détacher ni des qualités intrinsèques de la culture de l’écriture stricte, orchestrée et couchée sur papier, ni de celles de la transmission orale. Et par conséquent aurale.

J’ai grandi - respiration - dans un monde culturellement métissé où l’ancre mnémonique est supposée immarcescible eu égard à la profusion d’outils de gravure et de stockage.

Le Free jazz, Stockhausen, Bério, Pousseur, Aimable et son orchestre, … . Tout çà ?

Enfant acculturé (ou “ prématuré-culturel ”, j’ai l’impression de ne pas avoir eu le temps de tout comprendre ni de vivre), je suis constamment balancé - inspiration - par le sac et ressac sonore de l’esthétique sur laquelle je travaille tout en entendant autre chose - conspiration - ?

Si certains improvisateurs jouissent pleinement de leur ode de vie, d’autres (hyper-acculturés) développent leurs improvisations jusqu’au stade ultime, se retrouvant alors incapables d’atteindre un niveau minimal d’écriture paradoxalement à cause de l’improvisation elle-même.

Tout va trop vite. Mes idées se bousculent ! Arriverais-je à organiser cette crise (ou prise) de conscience compositionnelle - expi(r)ation - : écrire, décrire, inscrire, conscrire, … ? Tout çà ?

Je souhaite vous faire partager une sensibilité musicale directe, improvisatoire, qui trouve sa résonance, son écho, … dans la complémentarité des lutheries numériques.
Les éléments électroacoustiques que je combine souvent ressemblent à certaines parties floues de ma mémoire (je la perds sans doute): mes Anarchives et doctes Détournements d’oeuvres !
Depuis fort longtemps, à la manière de ces compositeurs-arrangeurs du “ Third Stream ” en jazz, je suis attiré par l’association des langages que sont la musique contemporaine et le jazz contemporain (“Vernissage - dialogues et bavardages” 1999, “Du Haut denum digitorium” 2001″, …). Le premier réputé extrêmement structuré (“savant” en France, “sérieux” en Allemagne, “grave” ailleurs, “belge” là-bas ?), le second prétendu potentiellement déstructuré et volatile … à suivre donc.

Patrick DEFOSSEZ

De nombreux extraits sonores d’oeuvres (registered SACEM France) vous sont proposés :

http://www.2dlyres.net/catalogueRaisonneDefossez.php

19 décembre 2008 par Patrick Defossez

Cahier d’échos liés de nos précédents concerts

« Le Présent oublié », rhapsodie dans laquelle se conjuguent jazz, électro-jazz, musique contemporaine et musiques électroacoustiques, est une expérience captivante qui convie différents instruments acoustiques, hautbois (hautbois électroacoustique, cor anglais, hautbois d’amour et hautbois baryton), piano/piano préparé, trompette, percussions et claviers électroniques, à se marier à un instrumentarium électronique de traitements sonores en temps réel et de spatialisation …

Le Collectif de Compositeurs Patrick DEFOSSEZ et Anne-Gabriel DEBAECKER et l’Ensemble instrumental 2d’Lyres, vous invitent à découvrir en sons, en images et partitions, le concert (en version instrumentale élargie) du « Le Présent oublié » qu’ils ont réalisés le 29 Novembre 2007 en Espagne au IVème Festival Internacional de Musica Carmelo Bernaola à Vitoria - Gastteiz >>>>>>

http://www.2dlyres.net/pagesConcerts/Vitoria/pC_Vitoria_2.php5

Le Présent oublié en version élargie

19 décembre 2008 par Patrick Defossez

Logo 2d'Lyres

Conception, programmation : Michel Cadennes
Charte graphique : Jean-Paul Joubert
Photographies : X
Son : Anne Gabriel Debaecker — Patrick Defossez

indicateur de chargement