Les Sept Vitraux du Château Intérieur - création USA Mai 201

Patrick.Defossez-compositionSACEM2015

Les Sept Vitraux du Château Intérieur en sept mouvements pour 2 violons, 1 clarinette basse/EWI laptop, 2 violoncelles, 2 acteurs et vidéo, composé spécialement pour le spectacle Théâtre et Musique The Interior Castle, sera créé dans le cadre du 500ème anniversaire de la naissance de Sainte Thérèse d’Avila, les 29, 30 et 31 mai 2015 à Boston États-Unis et reprises sur la Côte-Est des États-Unis par la Compagnie )Musica(aperta - compagnie basée à Washington DC.

Patrick.Defossez-Sacem2015

Argument
Les 7 Vitraux sont à considérer comme 7 Haïkus sonores, phrases-respirations. 7 Vitraux lumineux venant éclairer la Temporalité du spectacle (la Temporalité du spectacle est la métaphore du Carmel). L’itération des matériaux musicaux mis en oeuvre devient “Vitrail” du Carmel. Cette itération est révélation mystique tout autant que questionnements et combats. Les 7 Vitraux subissent tout au long du spectacle une transformation de la matière : de la densité à l’éthéré, du dispersé à l’uni. Ils se répartissent en 4 états de transformation : Calme, pré-questionnement / Ténèbres, charnel démoniaque / Tentation, assaillement, questionnement, doute, charnel tourmenté / Apaisement, résolution, lumière, sereinité. Dès le début et globalement, l’ensemble instrumental cherchera à restituer le son flûté d’un orgue positif à l’exception de quelques parties pour lesquelles s’imposent un certain lyrisme. Les cordes jouent continuellement Arco tasto (molto) flautando non vibrato à l’exception de quelques parties pour lesquelles s’imposent un certain lyrisme. L’interpréter des 7 phrases-respiration comme des neumes. La temporalité des espaces temps et silences sont à apprécier librement par les musiciens.

Presentation
The musical work Les sept Vitraux du Château Intérieur (The Seven Stained Glass Windows of the Interior Castle), composed specifically for the The Interior Castle, displays the contrasting color in my approach to the composition: to portray the nature of sound between Renaissance and Contemporaneity, exposing a relationship between History and Modernity. The seven movements within the musical work—seven breathed phrases in the form of sonorous Haïkus—were conceived as seven luminous stained glass windows illuminating the Temporality of the performance (Temporality being a metaphor for the Carmel spirituality). The iteration of the musical material throughout the Temporality is as much a mystical revelation as a questioning—almost a violent internal conflict. Within the spirit of their substance The Seven Stained Glass Windows, interpreted by the instrumental ensemble like neumes, undergo a transformation throughout the performance: from dense to ethereal, from dispersed to unified, from finite to infinite. They can be divided into four states of transformation: 1) Calm and early self-questioning, 2) Darkness, carnal and demonic 3) Temptation, internal aggression, total questioning, doubt, carnal and tormented, 4) Peace of mind, resolution, serenity, light. A certain impression of cold light emerges from the violins and cellos playing senza vibrato, thus causing the musical text to “draw within”. Gradually a lyricism unfolds leading us toward warm light. The musicians take full liberty within the space Temporality, applying musicial rests in such as way that we feel the inhaling and exhaling of the God-breathed Word.

Traduction Jeff Styler

Patrick.Defossez-compositionSACEM2015

Cette oeuvre et le Duo Autres Voix de Piano font partie de Bien Entendu ! Un mois pour la création musicale - 21 mai / 21 juin 2015 - promu par Futurs Composés, le réseau national de la création musicale.

—–

9 mai 2015 par Patrick Defossez

Logo 2d'Lyres

Conception, programmation : Michel Cadennes
Charte graphique : Jean-Paul Joubert
Photographies : X
Son : Anne Gabriel Debaecker — Patrick Defossez

indicateur de chargement