Logo 2d'Lyres

2D'Lyres en résidence

Nos motivations pour les résidences de composition

Dans le cadre d’une résidence de compositeur(s) nous pourrons :

  • Sensibiliser à l’écoute des diversités musicales actuelles et à la compréhension de leurs pratiques,
  • Proposer un éclairage sur les composantes de ces diversités par le biais de conférences-débats impliquant l’écoute d’extraits, la visualisation de segments partitionnels, etc.
  • Stimuler la compréhension des enjeux et processus de la création pluriesthétique d’aujourd’”ouï;”,
  • Donner de la valeur aux questionnements pour que chacun prolonge son geste créatif tout en apprivoisant la distance qui existe entre l’indispensable apprentissage instrumental et culturel et “l’inévitable” bain sonore du quotidien,
  • Consolider les liens entre le public-musicien concerné par la pratique (amateur / professionnel) et le public-audiophile sollicité (peu aguerri / averti),
  • Favoriser au travers de propositions compositionnelles innovantes (incluant lutherie électronique et nouvel instrumentarium), rencontres, découvertes et pratiques (selon les différents niveaux de capacité des musiciens),
  • Ecrire, selon les attentes et besoins des partenaires, des projets de création permettant le développement d’actions d’éducation artistique (pratiques et audiophiles),
  • Etablir un programme de présentations-lectures des créations en devenir prévues dans le cadre de la résidence (prétexte, plan macro-structurel, analyse des matériaux, implication des outils numériques, ...),
  • Proposer un travail d’interprétation autour du répertoire existant,
  • Développer des passerelles entres les esthétiques musicales et les Arts en général dans des cadres et circonstances originales de création,
  • Laisser traces et empreintes pour que tout musicien puisse à son tour, s’approprier et “s’essayer” intimement ou collectivement à ces poésies et pratiques nouvelles.

Autant d’étapes relationnelles d’importance.

Patrick DEFOSSEZ

Nos dernières résidences

Patrick Defossez et Anne-Gabriel Debaecker se sont inscrits à la demande de divers organismes et structures en qualité de compositeurs en résidence ; résidences qui furent, selon les nécessités artistiques et pédagogiques, de formats temporels très variés.

Quelques exemples de résidences de 1995 à aujourd'hui :

Tourcoing (La Musique des Sources)

Travail avec l’orchestre symphonique et chœur de l’E.N.M.D. autour de la musique orientale avec l’appui d’une artiste vocale marocaine.

Objectif : ouverture à d’autres musiques, approche des modes de jeux instrumentaux extra-européens.

Reims (Colors et Espaces)

Travail pédagogique pendant deux ans au Collège Université autour de la musique aborigène d’Australie et réalisation du travail artistique sur la Scène nationale de Reims.

Objectif : conceptualisation d’un spectacle Colors et Espaces, approche ethnomusicologique, prise de conscience de la notion du silence, réalisation du spectacle dans des conditions professionnelles avec l’appui de musiciens expérimentés de la musique contemporaine.

Charleville-Mézières

Les festivités liées au passage au troisième millénaire (associées à un programme européen Interreg) ont permis la réalisation de différents actions artistiques et pédagogiques :
  • Les Namureauphones : création sonore et plastique sur la Meuse incluant de nombreux élèves de fin de 3ème cycle et cycle spécialisé de l’E.N.M.D.
  • Objectif : rencontre entre musique et arts plastiques.
  • 2000 brèves pour l’an 2000 : création d’un opéra électroacoustique (orchestre symphonique de l’E.N.M.D. + chœur) sur la Place Ducale à partir d’une fresque graphique réalisée par des scolaires.

Objectif : conceptualisation d’un spectacle, passage du graphisme au monde sonore, découverte des enjeux technologiques de création.

Angers

Travail avec des élèves en perfectionnement instrumental à l’E.N.M.D d’Angers autour d’une déambulation sonore dans le patrimoine angevin. Les représentations eurent lieu tout un été.

Objectif : découverte de la musique contemporaine, relation du monde sonore avec l’espace extérieur, interaction site patrimonial / musique.

Pontarlier (Tous Un)

Réalisation d’un opéra électroacoustique Tous Un dans lequel ont travaillé environ 230 collégiens du bassin ponticalien. Outre un temps de préparation d’une année, ces collégiens se sont associés en qualité d’acteurs-chanteurs aux répétitions de l’œuvre durant une semaine entière + 4 représentations publiques.

Objectif : sensibiliser les collégiens aux différentes phases d’élaboration et de réalisation d’une œuvre opératique : de la conception à la représentation, découverte des enjeux technologiques de création.

Pour une présentation plus détaillée, vous pouvez télécharger l'historique de nos travaux en résidence

Logo 2d'Lyres

Conception, programmation : Michel Cadennes
Charte graphique : Jean-Paul Joubert
Photographies : X
Son : Anne Gabriel Debaecker — Patrick Defossez

indicateur de chargement